Antoinette Nort : « De porte en porte : du frontispice du traité aux propylées de Paris dans l’œuvre de Claude-Nicolas Ledoux »

Docteur en Littérature française, Antoinette Nort a soutenu une thèse à Paris Sorbonne consacrée aux « transformations du discours architectural à la fin du XVIIIe siècle ». Ses travaux portent sur les écrits architecturaux au XVIIIe siècle, ses liens avec la littérature et l’imaginaire ; elle a en particulier travaillé sur les œuvres de Claude-Nicolas Ledoux et Étienne-Louis Boullée.

 

Enregistrement de la communication lors de la journée d’études en visioconférence (temps de questions commun avec Fabrice Moulin) :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.