Emilien Rouvier : « Trois amants dans le placard : bienséance théâtrale et désir féminin chez Sedaine et Beaumarchais »

Emilien Rouvier prépare un doctorat à l’Université de Trieste (Italie), en cotutelle avec l’Université Paris III, autour de la traduction de l’opéra français en Italie au XIXe siècle. Ses travaux portent également sur le théâtre français et italien du XVIIIe siècle ; son mémoire de master portait ainsi sur l’autotraduction du Bourru bienfaisant de Goldoni.


Enregistrement de la communication lors de la journée d’études en visioconférence :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.